LA DRAGUE - tous les conseils pour séduire

Publié le par MC Drague

C'est une inconnue, contrôlez l'approche

Il n'y a pas une manière infaillible de draguer, comme il n'existe pas une phrase-clé qui fasse tomber toutes les filles. D'ailleurs, si un tel truc existait, il serait tellement usé qu'il ne marcherait plus

Chaque fille est unique, chacune doit être abordée d'une manière différente. Un baratin qui marche avec l'une ne marchera pas obligatoirement avec une autre. Par contre, il existe tout un ensemble de règles non dites, de subtilités intuitives, qui font qu'une fille sera à votre écoute. Il faut un peu de psychologie, d'observation, pour les comprendre et leur dire ce qu'elles veulent entendre. Celui qui a déjà compris cette première loi s'assure un argument décisif dans sa stratégie de séduction.

La psychologie d'une femme, c'est quelque chose qui s'apprend en les fréquentant. Une simple question d'expérience en somme !

Ce site va vous faire gagner du temps, étant une compilation de multiples expériences.

Si vous n'agissez pas, vous n'arriverez à rien. Mais si vous vous inspirez de cet ouvrage et que vous y alliez, alors là vous séduirez beaucoup de filles. Il est très facile de draguer, mais peu de gens le savent. De plus, vous avez tout à y gagner et rien à perdre !

Voilà... une jeune fille que vous croisez, une inconnue, vous semble seule. Elle vous plaît et vous voudriez bien la connaître.

Le premier contact n'est en fait pas vraiment important, la première phrase se doit de rester plutôt anodine. Le truc, c'est simplement qu'elle évite aussi bien de vous percuter de plein fouet que de vous prendre pour un satyre en état de manque. Un juste milieu raisonnable. Je connais plein de cas où des garçons ont dragué des filles de rêve en les abordant avec des phrases complètement ridicules.

 

Sachez discuter avec elle

Bravo ! Vous l'avez abordée et vous n'avez encore aucune trace de morsure... Vous êtes allé vers elle sans trop saliver, vous avez même réussi à maîtriser votre bafouillement pour lui demander

- Bon... bonjour mademoiselle... je suis un peu... heu... un peu perdu, voilà!

Elle vous a simplement dévisagé d'un drôle d'air et a répondu

- Ah oui ?

Maintenant vous avez un problème : il va falloir lui parler et vous n'avez que trois minutes.

Pourquoi trois minutes ?

C'est une règle non écrite des rapports entre les gens en société quand deux personnes qui ne se connaissent pas commencent une conversation, celle-ci va durer environ trois minutes. Au-delà de ce temps, si l'une des deux personnes désire interrompre la conversation, elle pourra le faire sans paraître impolie, à l'aide d'une bonne excuse.

C'est un phénomène général de la vie en société. Vous-même le faites inconsciemment. Par exemple, on vous présente une vieille tante qui postillonne en radotant. Vous allez être poli et l'écouter pendant trois minutes avant de trouver une bonne excuse et de partir en courant. Par contre, si dans ce laps de temps elle vous parle de sa petite nièce de vingt et un ans qui ressemble à Sophie Marceau en mieux, vous allez quand même être intéressé et oublier de disparaître aussi vite.

Pour la drague, c'est exactement la même chose. La fille qui vous répond "Ah oui ?" vous donne inconsciemment trois minutes de son attention. Rien que ça c'est merveilleux, de savoir que vous pouvez obtenir facilement trois minutes de toutes les filles superbes que vous croisez, du moment que vous les abordiez correctement !

Bien sûr, vous n'avez rien contre aller au-delà de ces trois minutes. Pour cela, il vous suffit de faire passer le message suivant : je suis un homme amusant, intéressant, pas radin (elles ont horreur !), différent des autres. En un mot, vous avez tout intérêt à mieux me connaître. C'est exactement ce qu'à fait cette vieille tante en vous parlant de sa petite nièce : elle a réussi à vous intéresser, et vous vous retrouvez à plaisanter avec elle dans le fauteuil d'à-côté.

Pour intéresser la fille que vous draguez, il faut lui parler. Et trois minutes, c'est court pour ne pas débiter des banalités du genre "Vous êtes déjà venue par ici ?", "Quel beau temps n'est ce pas ?" ou "II y a beaucoup de monde aujourd'hui...".

Vous devez arriver à vous servir de quelques bons trucs (il y en a tout un tas dans ce livre !) pour orienter la conversation afin d'être sûr de faire passer le message.

C'est gagné ! Dès qu'une fille vous trouve intéressant, il n'y a plus de problème pour qu'elle passe des heures avec vous ou, si les circonstances vous en empêchent, pour qu'elle ait envie de vous revoir. Prenez son numéro de téléphone !

 

D'abord s'organiser

Vous avez tout intérêt à dominer la situation et à prendre les décisions sur ce que vous allez faire ensemble. Rien n'est plus idiot que de passer prendre une fille avec qui vous espérez passer une soirée romantique et de vous vous voir englué dans un dîner morbide ! Ou pire, tourner en rond dans votre voiture qui n'a pas le chauffage en se demandant où aller !

II n'est pas question de lui imposer d'aller au cinéma si elle n'en a pas envie. Mais vous devez avoir une idée précise de ce que vous voulez faire et lui proposer. Ce serait même pas mal si vous pouviez l'influencer pour qu'elle ait la même envie.

Le meilleur moyen pour être sûr qu'elle va vous suivre, c'est de faire preuve d'un peu d'imagination. Le restaurant, le cinéma, les boîtes de nuit, c'est ce qu'elle peut faire avec tout le monde. Il y a moyen de trouver mieux. Plus vous la sortirez de ses habitudes, plus ce sera facile pour vous, car vous ressemblerez moins aux autres hommes de sa vie. Amenez-la dans des endroits qu'elle ne connaît pas, de nouveaux restaurants à l'ambiance surprenante ou à des spectacles inédits. Essayez d'obtenir des invitations pour des projections privées de film ou des enregistrements d'émissions de radio ou de télévision. Ces invitations sont gratuites et à retirer à l'ORTF ou aux stations de radio, ravies d'avoir du public.

II y a aussi les vernissages ou les soirées où tout le monde peut entrer, pour peu que vous soyez habillés correctement. Regardez

également du côté des studios d'enregistrement de CD et les tournages de film (je peux vous garantir qu'une fille qui se retrouve propulsée à échanger quelques phrases anodines avec Didier Bourdon - Les Inconnus - se souviendra de sa soirée et saura très bien qu'elle l'a eue grâce à vous !). utilisez au maximum toutes vos relations pour l'entraîner dans des endroits originaux.

Vous serez irrésistible si vous donnez l'impression d'un garçon qui s'amuse tout le temps, qui va dans les meilleurs endroits et qui fait des choses passionnantes.

Bien sûr c'est très subjectif, mais c'est comme ça que ça marche !

 

Rencontres sur Internet

Il n'y a pas une manière infaillible de draguer, comme il n'existe pas une phrase-clé qui fasse tomber toutes les filles. D'ailleurs, si un tel truc existait, il serait tellement usé qu'il ne marcherait plus.

Chaque fille est unique, chacune doit être abordée d'une manière différente. Un baratin qui marche avec l'une ne marchera pas obligatoirement avec une autre. Par contre, il existe tout un ensemble de règles non dites, de subtilités intuitives, qui font qu'une fille sera à votre écoute. Il faut un peu de psychologie, d'observation, pour les comprendre et leur dire ce qu'elles veulent entendre. Celui qui a déjà compris cette première loi s'assure un argument décisif dans sa stratégie de séduction.

La psychologie d'une femme, c'est quelque chose qui s'apprend en les fréquentant. Une simple question d'expérience en somme !

Ce site va vous faire gagner du temps, étant une compilation de multiples expériences.

Si vous n'agissez pas, vous n'arriverez à rien. Mais si vous vous inspirez de cet ouvrage et que vous y alliez, alors là vous séduirez beaucoup de filles. Il est très facile de draguer, mais peu de gens le savent. De plus, vous avez tout à y gagner et rien à perdre !

Voilà... une jeune fille que vous croisez, une inconnue, vous semble seule. Elle vous plaît et vous voudriez bien la connaître.

Le premier contact n'est en fait pas vraiment important, la première phrase se doit de rester plutôt anodine. Le truc, c'est simplement qu'elle évite aussi bien de vous percuter de plein fouet que de vous prendre pour un satyre en état de manque. Un juste milieu raisonnable. Je connais plein de cas où des garçons ont dragué des filles de rêve en les abordant avec des phrases complètement ridicules.

Par contre, cette première phrase est particulièrement intimidante. On ressent une inquiétude paralysante à l'idée que cette fille sublime va vous ignorer, ou pire se payer votre tête.

Pourtant le principal c'est d'oser. Je n'ai jamais entendu parler d'une jeune fille labourant le visage d'un garçon à coup d'ongles en dents de scie parce qu'il l'avait abordée dans la rue.

L'important ce n'est pas ce que vous allez dire, l'important c'est une attitude amicale, détendue. Le plus important c'est d'y aller.

Vous allez voir. En quelques instants vous aurez échangé quelques phrases parfaitement quelconques, et vous vous retrouverez dans la même situation que si vous aviez été présentés par un ami commun. A partir de là, il n'y a plus rien d'intimidant, bien au contraire. Pour elle aussi c'est nettement plus confortable car tous les jours elle adresse la parole à son chauffeur de bus, un vendeur de journaux, plein d'inconnus qu'elle oublie aussi vite. Elle a l'habitude de se faire aborder. Alors qu'attendez-vous ?

Gros avantage : vous choisissez celles que vous abordez, celles que vous voulez connaître. Aucune raison de se faire engluer avec des filles qui ne vous attirent en aucune façon. Et ça, vous pouvez le faire dix ou même vingt fois dans la journée. Même votre meilleur ami ne ferait pas ça pour vous !

Bon, alors, concrètement, comment faire ? Arrêter une fille dans la rue et lui dire "Bonjour, je m'appelle Christophe, et je vous trouve séduisante" ? En gros, c'est ça. Pourtant, une approche aussi directe risque d'être ressentie comme une forme de grossièreté, bien que les moeurs aient beaucoup évolués. Elle risque d'être surprise, un peu choquée, et devant cette franchise, de s'écarter de vous sans rien répondre. II est très nettement préférable de trouver un prétexte anodin pour aborder une inconnue. Et ça, ça marche très bien. Tous les exemples que vous allez lire plus loin sont bons. Ils ont tous été utilisés dans pleins de circonstances. A vous de les adapter à votre fantaisie du moment ou à l'environnement de votre rencontre.

 

L'appartement - elle vient chez vous

II faut absolument que votre appartement la change de ses habitudes et paraisse "classe". Rassurez-vous, c'est beaucoup plus facle qu'il n'y paraît. L'esprit est le suivant. Peu importe que vous habitiez un quartier huppé ou non, c'est votre goût qui va faire toute la différence. Il vaut donc mieux avoir quelques meubles sobres qu'une foultitude de trucs encombrants et au style torturé. II faut quand même garder à l'esprit qu'elle vient là pour se "détendre" d'une certaine façon, pas pour crouler sous les vaisseliers Empire à trente centimètres de son nez...

Ayez donc si possible un mobilier cohérent avec des coloris généraux plutôt doux. Je reste volontairement général pour que vous n'ayez pas tout à repeindre, mais elles sont très sensibles à l'atmosphère. Une grande unité visuelle (du moderne dans les aluminium avec un papier peint pêche par exemple) la confortera dans son opinion que vous appréciez le confort fonctionnel et discret.

N'hésitez pas à mettre en valeur une collection de n'importe quoi dans une vitrine (pour la conversation des premiers instants) ou un tableau magnétique chargé de photos (ça prouve que vous voyagez beaucoup et que vous avez pleins d'amis... à vous de raconter les anecdotes correspondantes). L'idée est que vous fassiez en sorte qu'elle se sente bien chez vous, enveloppée d'un tissu de petites histoires amusantes et variées, juste pour le plaisir de la surprendre. Les jeunes filles adorent les histoires qu'elles ne connaissent pas : elles sont très friandes des potins et de ce style de conversation très parisien qui consiste à égratigner quelquefois méchamment en ayant l'air de flatter la personne absente. Rajoutez-en, d'autant plus qu'elle ne connaît pas les personnes que vous avez photographiées. Ca donnera d'autant plus de piquant à vos anecdotes !

Un point crucial : jamais de siège style fauteuil , parce qu'à tous les coups elle va s'y coller et que vous aller pleurer comme du chiendent pour la prendre dans vos bras sans vous rompre les vertèbres entre les accoudoirs. Le mieux c'est encore un vaste canapé suffisamment bien conçu pour que vous puissiez passer insensiblement de la position assise à allongée sans presque y penser (je ne parle pas du système d'ouverture des canapés-lits mais de la forme du dossier et des accoudoirs c'est important...). Et c'est rigolo de voir telle jeune fille se rendre compte tout à coup qu'elle est étendue tout contre vous alors qu'elle bavardait tranquillement il y a encore peu dans une attitude parfaitement conventionnelle. En général, il n'y a qu'à continuer la conversation comme si de rien n'était et les choses deviennent tout en douceur ce qu'elles doivent devenir.

Cas vécu : tout le monde n'a pas ça, mais je mets personnellement en valeur la terrasse sud-est de mon appartement pour les inviter à petit-déjeuner au soleil en maillot de bain. Bien entendu, je prépare moi-même des cocktails rafraîchissants et je prépare des coussins confortables avec de la lecture pour ces demoiselles. Une fois qu'elles sont venues une fois ou deux avec leurs copines, elles ne trouvent rien à redire lorsque je leur propose de venir seules (et l'avantage c'est qu'elles connaissent le chemin). De là à imaginer passer la nuit pour mieux en profiter avant leurs cours ou leur bureau, il n'y a pas si loin... En général, elles sont ravies de boire leur jus d'orange au soleil avant d'aller bosser (c'est ultra-frime vis-à-vis de leurs relations apparemment) et ça me fait une compagnie plus qu'agréable.

 

Utilisez ce qui vous tombe sous la main - les petits trucs en +

Un appareil photo est certainement le meilleur accessoire que vous devez garder à portée de la main pour draguer dans la rue. Promenez-vous n'importe où et attendez qu'une jolie fille passe à votre portée. Abordez-là tranquillement et racontez-lui que vous voulez prendre une photo de la fontaine ou de l'immeuble d'en face, mais que vous avez besoin d'elle pour rendre la photo plus humaine, plus vivante.

Si vous êtes dans un endroit touristique, faites-vous prendre d'abord (ça la rassurera sur vos bonnes intentions), puis prenez-là à son tour. Le coup de l'appareil photo marche toujours très bien, et il est entendu que vous avez vraiment de la pellicule, car c'est ce qui vous permettra d'avoir une image d'elle déjà, mais surtout ça va vous permettre de la revoir, pour que vous puissiez lui en donner un tirage.

Vous n'avez pas besoin d'un Nikon de grand reporter pour ça, votre appareil photo le plus habituel suffira amplement. Vous pouvez même affiner votre technique en proposant à la jeune fille d'appeler de votre part un ami à vous qui fait des photos et qui cherche exactement son style de personnage pour ses travaux actuels. Débrouillez-vous pour que votre ami fasse la même chose de votre côté. En clair, si vous donnez votre numéro de téléphone à une fille dans la rue, il n'y a pas une chance sur cinquante qu'elle vous appelle. Mais vous verrez que plus d'une fille sur quatre (25% !) va téléphoner à votre ami, alors qu'un parfait inconnu leur a donné les coordonnées de quelqu'un qu'elles n'ont jamais vu ! (C’est bien sûr valable dans l'autre sens quand votre ami travaille pour vous). On peut appeler cela le syndrome de la curiosité féminine.

Si elle écoute un walkman et que par chance vous ayez pensé à prendre le vôtre, tentez de comparer vos goûts. Si ça se trouve, elle écoute sa musique par désœuvrement ou parce qu'elle se sent seule. Si vous tombez pile pour discuter de musique avec elle, elle va lâcher son walkman et vous passerez un très bon moment à discuter de choses intéressantes. Il vous faudra alors prévoir de l'inviter au prochain concert des Stones. Mais attention, n'abordez une jeune fille avec son walkman que si vous communiquez d'abord par le regard. En effet, certaines se protègent de toute "agression" de cette façon et se considèrent dans un tour d'ivoire dès qu'elles ont mis leur casque en place.

Un autre truc très efficace, c'est son chien... ou celui de votre voisine de palier. Les chiens seront votre allié en toute circonstance car ils n'ont peur de rien, pensent à leurs petites affaires et à rester le plus longtemps possible dehors.

Rien de plus facile pour vous que de vous prendre accidentellement les pieds dans sa laisse (ne marchez pas directement sur le chien, elle vous en voudrait), tout en lâchant un commentaire élogieux sur sa race ou sa bonne éducation (qu'est-ce que vous en savez, et d'ailleurs vous avez horreur des Yorkshire, mais c'est la bonne humeur avec laquelle vous allez trébucher qui va la faire rire).

Si c'est vous qui promenez un chien (ce n'est pas très difficile de s'en procurer un pour rendre service à son maître), laissez-le faire : le chien sera enchanté d'être en votre compagnie et en profitera pour faire pleins de bêtises. C'est toujours très amusant de rattraper les bourdes d'un animal dont on est pas vraiment responsable, et il va draguer pour vous en allant flairer les jambes de la demoiselle (par exemple) ou en coupant brutalement sa trajectoire. Intervenez pour l'excuser.

 



Publié dans pacha

Commenter cet article